Visite du groupe d’amitié France-Afrique centrale du Sénat au Gabon

A l’invitation de son homologue gabonais, une délégation du groupe d’amitié France-Afrique centrale du Sénat, composée de Jean-Pierre Cantegrit, Catherine Tasca et Jean Marc Pastor, a effectué une visite de trois jours au Gabon du 7 au 10 mai. Au programme figuraient des commémorations, des entretiens politiques, ainsi que les visites d’institutions françaises et d’un projet de coopération entre l’agence nationale des parcs nationaux et l’AFD.

Mercredi , après avoir assisté à la prise d’armes en hommage au Capitaine N’Tchoréré, officier franco gabonais tué dans les combats de mai 1940, la délégation s’est rendue au camp de Gaulle pour assister à la commémoration de la victoire du 8 mai 1945.

JPEG

La délégation s’est ensuite longuement entretenue avec le Chef de l’Etat puis a été reçu dans l’après midi par la Présidente du Sénat avec le groupe d’amitié Gabon - France.

JPEG
JPEG

JPEG
JPEG

jeudi , le directeur adjoint de l’agence nationale des parcs nationaux (ANPN) et son directeur de la communication ont longuement échangé avec la délégation autour des enjeux du Gabon vert et notamment de la lutte contre le braconnage, véritable fléau qui menace les éléphants, nombreux à avoir trouvé refuge au Gabon.

JPEG

La délégation s’est ensuite rendue au parc d’Akanda (nord de Libreville), dit arboretum Raponda Walker, lequel fait partie d’un projet qui vise l’aménagement des sites protégés périphériques de Libreville, pour en faire des lieux d’écotourisme et de pédagogie. D’un montant de 10 millions d’euros, financé par l’accord de conversion de dettes signé entre la France et le Gabon, le projet Arc d’émeraude couvre la période 2012-2017.

JPEG

Une réception, le soir à la résidence, a permis à la délégation de s’adresser aux français du Gabon, tant sur les objectifs de la diplomatie parlementaire et ses entretiens avec les autorités politiques gabonaises, que sur les intérêts et la représentation des communautés françaises à l’étranger.

JPEG

La matinée du vendredi a été consacrée à la visite de différentes institutions françaises à Libreville : Consulat général, Lycée français et Institut français du Gabon. Le sénateur Cantegrit, en tant que Président de la caisse des français de l’étranger (CFE), a signé dans la matinée, avec l’hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba, un accord qui permettra à nos compatriotes membres de la CFE résidant au Gabon de ne pas avancer les frais d’hospitalisation dans cet établissement de référence.

JPEG

L’après midi a été consacrée à des entretiens politiques, avec les différents regroupements de l’opposition politique gabonaise

Dernière modification : 09/10/2013

Haut de page