Visite au Gabon de M. Jean-Pierre MARCELLI, Directeur du Département Afrique subsaharienne de l’AFD

JPEG

A propos du déplacement de M. Jean-Pierre Marcelli, Directeur du Département Afrique subsaharienne de l’AFD

M. Jean-Pierre Marcelli, Directeur du Département Afrique subsaharienne de l’Agence Française de Développement (AFD), effectue du 14 au 16 octobre 2015 sa première visite à Libreville depuis sa prise de fonctions en septembre 2014. Au cours de ce déplacement, Monsieur Marcelli échangera avec les autorités gabonaises au sujet des projets financés par l’AFD, en cours ou en perspective.

Au Gabon, l’AFD finance à hauteur de plus de 400 milliards de FCFA les secteurs définis comme prioritaires dans le cadre du Plan Stratégique Gabon Emergent et du Schéma directeur national d’Infrastructures.

L’AFD intervient dans le secteur des aménagements urbains, en finançant notamment des projets d’assainissement à Libreville (72 milliards de FCFA) et à Port-Gentil (36 milliards de FCFA). Ces projets visent à réduire les risques d’inondations et à désenclaver et structurer les quartiers sous-intégrés des deux principales villes du Gabon.

L’AFD intervient dans le domaine des infrastructures de transport en finançant la réhabilitation de la route entre Ndjolé et Médoumane, route dont les travaux touchent à leur fin.

L’AFD accompagne également le Gabon en vue de l’atteinte des objectifs de lutte contre le changement climatique, définis dans le cadre de sa contribution nationale (INDC) à la COP21. A cet effet, l’AFD a contribué au financement du Plan National Climat et d’une expertise technique en appui à la préparation de cette INDC. Par ailleurs, depuis 2008, faisant suite à la signature d’un Accord de Conversion de Dettes entre la France et le Gabon d’un montant équivalant à 39 milliards de FCFA, l’AFD participe au financement, sous forme de subvention, de projets de protection des écosystèmes forestiers gabonais (surveillance de l’environnement assistée par satellite pilotée par AGEOS, développement des aires protégées, organisation d’une filière forêt-bois durable, contrôle de l’aménagement forestier, lutte contre le trafic d’ivoire).

Enfin, l’AFD intervient significativement en appui au développement des secteurs sociaux. C’est à ce titre que deux concours ont été engagés par l’AFD en décembre 2014. Le premier financement, d’un montant de 100 milliards FCFA, a été octroyé pour la construction de 9 collèges et 8 écoles primaires à Libreville et Port-Gentil ; ce concours est le plus important mis en place par l’AFD au Gabon. Le second financement, d’un montant de 32 milliards de FCFA, permettra de réhabiliter une trentaine de centres de santé dans quatre provinces de l’intérieur.

Au cours de sa visite, Jean-Pierre Marcelli doit rencontrer les partenaires et acteurs de la mise en œuvre de ces politiques et avoir des entretiens avec les autorités gabonaises, notamment le Ministre du Développement Durable, de l’Économie, de la Promotion des Investissements et de la Prospective, le Secrétaire Général de la Présidence de la République et le Secrétaire Exécutif de l’Agence Nationale des Parcs Nationaux.

A propos de M. Jean-Pierre Marcelli, Directeur du Département Afrique subsaharienne de l’AFD

PNG

- Monsieur Marcelli est actuellement Directeur du Département Afrique au sein de l’Agence Française de Développement.

- Diplômé de l’Institut Supérieur des Techniques d’Outre-Mer et du Cranfield Institute of Technology. (Ms. “Irrigation et Gestion de l’Eau”), M. Marcelli a commencé sa carrière en 1988, à l’AFD, en tant que VSN à l’agence AFD de Port Louis (Ile Maurice). Les différents postes qu’il a occupés au cours de ses 25 ans à l’agence, dont près de 15 dans le réseau, l’ont amené à travailler sur l’ensemble du continent africain tant en Afrique du Nord qu’en Afrique Subsaharienne.

- Avant d’occuper ses fonctions actuelles, il fut directeur de l’Agence AFD au Caire pendant 4 ans. Il est à noter que durant les premières années de sa carrière, il a participé à l’ouverture du bureau de l’AFD à Jérusalem Est et fut chargé de la préparation de l’établissement du groupe AFD au Mashrek.

- Il a une excellente connaissance des activités de l’AFD en Afrique Subsaharienne puisqu’il fut, de 2006 à 2010, Directeur de l’agence régionale de Nairobi qui couvre les 5 pays de la Communauté des Pays d’Afrique de l’Est (Kenya, Tanzanie, Ouganda, Burundi, Rwanda). Il y a conçu et déployé un réseau sous-régional de 3 bureaux (Burundi, Tanzanie et Ouganda) et préparé l’ouverture de celui du Rwanda. Il fut aussi Directeur adjoint du Département Afrique, coordonnateur régional pour l’Afrique de l’Est et pour l’Afrique Australe, et ouvrit le bureau du groupe AFD à Addis Abeba couvrant l’Ethiopie et de l’Erythrée (sous la direction de Djibouti) après avoir été successivement chargé de Mission à Djibouti et chargé de Mission développement rural (filières agricoles) à Abidjan.

Dernière modification : 14/10/2015

Haut de page