Signature d’un protocole de coopération entre l’Association des anciens élèves de l’ENA (AAEENA) et l’Association gabonaise des anciens élèves de l’ENA 19 février 2015

Signature d’un protocole de coopération entre l’Association des anciens élèves de l’ENA (AAEENA) et l’Association gabonaise des anciens élèves de l’ENA
19 février 2015

Le 19 février 2015, M. Dominique RENAUX, Ambassadeur, Haut Représentant de la République française au Gabon, entouré de M. Alain STERBIK, Premier Conseiller, Mme Bénédicte DESCHAMPS Conseillère de Coopération et d’Action Culturelle, M. Laurent DENIAU, Conseiller Régional Forêt Environnement et Philippe LECCIS, Attaché de coopération, a accueilli à la résidence de France une cérémonie de signature d’un accord de coopération entre l’Association des anciens élèves de l’ENA représentée par sa présidente, Mme Christine DEMESSE, et sa déléguée générale, Mme Françoise DEMODE, et l’Association gabonaise des anciens élèves de l’ENA présidée par M. Serge Maurice MABIALA, ancien Ministre de la fonction publique.

JPEG

Après avoir accueilli les deux associations, leurs représentants et la trentaine d’anciens élèves de l’ENA, l’Ambassadeur a rappelé les liens étroits entre les hautes fonctions publiques des deux pays, leur rôle dans la conduite de l’Etat, ainsi que la longue amitié entre la France et le Gabon illustrée par la signature de ce protocole de coopération entre les deux associations d’anciens élèves.

Mme Christine DESMESSE, Présidente de l’association des anciens élèves de l’ENA (AAEENA) s’est quant à elle félicitée de ce nouveau partenariat, le 39ème signé avec une association nationale, et qui confirme l’ouverture de l’ENA à l’international. Elle a décrit les missions et le fonctionnement de l’AAEENA et les grandes missions des associations nationales. Le Président de l’association gabonaise des anciens élèves de l’ENA, M. Maurice MABIALA a souligné pour sa part l’importance des liens que crée une scolarité commune dans une école telle que l’ENA et formé le vœu que son association puisse être un laboratoire d’idées utile à la réflexion sur les politiques publiques au Gabon.

JPEG

La cérémonie s’est conclue par la signature par les deux présidents du protocole de coopération, dont l’article premier prévoit au titre des échanges l’organisation commune de conférences, de séjours d’études ou de stage.

Dernière modification : 02/03/2015

Haut de page