SAISON DANSE GABON 2014

le succès était au rendez-vous pour cette première édition.

La danseuse Germaine Acogny, considérée comme la mère de la danse contemporaine en Afrique, a présenté son solo Songook Yaakaar à l’Institut français du Gabon, le samedi 7 juin, lors de la 8ème édition du festival Akini A Loubou, dont elle était la marraine.

Akini A Loubou était la dernière étape de SAISON DANSE GABON qui a débuté en janvier dernier, avec la sélection de quatre compagnies lors du Plateau Jeune Création. En avril, la deuxième étape, l’Atelier ETC Formation, a permis à ces quatre compagnies de suivre les master-classes de Seydou Boro, Olivier Dubois, et Stéphane Maisonneuve. Les chorégraphes ont également apporté leur regard sur les travaux en cours de ces compagnies, qui ont été présentés au sein de la programmation internationale du festival Akini A Loubou.

SAISON DANSE GABON 2015 est en cours de préparation. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.institutfrancais-gabon.com.

JPEG

Le stage animé par Seydou Boro durant l’Atelier ETC Formation

JPEG

Olivier Dubois a travaillé avec les stagiaires sur la partition de sa pièce phare du moment, Tragédie.

JPEG

Le solo Songook Yaakaar de Germaine Acogny, durant Akini A Loubou

Dernière modification : 11/06/2014

Haut de page