Première session à Libreville du stage de « communication en opération de maintien de la paix en Afrique » au profit d’officiers africains

Du 7 au 11 septembre 2015, 13 officiers africains ont participé au 1er stage « communication en opération de maintien de la paix en Afrique ».

Ces officiers étaient originaires de 11 pays du continent : Sénégal, Nigéria, Togo, Bénin, République du Congo, Gabon, Madagascar, Ouganda, Mali, Côte d’Ivoire et République de Guinée. Ils occupent dans leurs armées respectives des responsabilités d’officiers communication, de porte-parole ou encore de directeurs des relations extérieures.

Initié par la Délégation à l’information et à la communication de Défense (DICoD) et la Direction de la coopération de sécurité et de défense (DCSD/MAEDI), ce stage s’est tenu au sein de l’école d’état-major de Libreville (EEML) au Gabon.

Cette formation technique et pratique a été délivrée par trois officiers instructeurs de la DICoD, renforcés par l’officier communication des Éléments français au Gabon (EFG).

Les cours théoriques, les exercices pratiques et les témoignages ont permis d’aborder les relations avec les médias et de mettre en pratique les divers outils indispensables au communicant de Défense. Les échanges ont été riches entre les communicants africains et leurs homologues français.

Une rencontre avec le directeur du bureau de l’agence France presse (AFP) à Libreville a enfin permis aux stagiaires d’appréhender les contraintes et besoins des médias.

Ce première session a pleinement rempli ses objectifs pédagogiques et ouvre la voie à une nouvelle coopération structurelle dans le domaine de la communication entre la France et ses pays partenaires.

Dernière modification : 18/09/2015

Haut de page