Première participation d’Ubifrance au Congrès africain du pétrole et du gaz – CAPE V. Libreville - 26-28 mars 2013

Le Gabon se classe au 4ème rang des producteurs pétroliers en Afrique Sub-saharienne. L’importance du secteur pétrolier pour le pays - 49% du PIB en 2011, 83% des recettes d’exportation et 54% des recettes budgétaires, 1er secteur bénéficiaire des IDE- est un facteur d’attractivité pour les PME françaises. Les producteurs français sont particulièrement actifs au Gabon avec Total et Perenco qui comptent parmi les 3 premiers producteurs du pays, sans oublier la présence de la junior française Maurel & Prom.

L’industrie parapétrolière française totalise plus de 300 entreprises et occupe le deuxième rang mondial, en termes d’exportation, derrière les Etats-Unis et à égalité avec la Norvège et le Royaume-Uni, avec des fournisseurs qui réalisent + de 90% de leur chiffre d’affaires à l’export. Au côté d’entreprises de stature et de réputation internationale (SCHLUMBERGER, TECHNIP, CGG VERITAS, etc.), on compte un très grand nombre de PME reconnues pour leurs compétences et leur savoir-faire en matière de hautes technologies, en particulier celles développées dans le domaine de l’offshore profond et ultra profond où les investissements sont estimés pour la période 2011-2015 à 210 Mds USD/an.

JPEG

La mobilisation de neuf sociétés parapétrolières françaises montre leur volonté de rencontrer des opérateurs présents au Gabon et de prospecter les marchés d’Afrique centrale.

La délégation française est riche de savoir-faire multiples et complémentaires : équipements électriques, produits anti-usure, solutions d’ingénierie, sécurité électrique, câblage, communications satellite, équipements de mesure, contrôle et régulation des fluides.

Le Bureau régional Ubifrance basé à Douala organise en parallèle des programmes, des rendez-vous personnalisés pour chacun des exposants avec des interlocuteurs du secteur pétrolier présents au Gabon.

JPEG

Dernière modification : 27/03/2013

Haut de page