MEGALOPS 2016 : Un exercice de coopération franco-gabonais

La France et le Gabon contribuent à la mise en œuvre de la stratégie de sécurisation du Golfe de Guinée, portée par la CEEAC.

Du 19 au 22 avril 2016, le Gabon a accueilli l’exercice de sécurité maritime à vocation régionale « MEGALOPS 2016 », auquel a assisté Monsieur Dominique Renaux, Ambassadeur, Haut Représentant de la République française au Gabon.

JPEG - 59.2 ko
Exercice MEGALOPS
Crédits : EFG.

Organisé par les Eléments Français au Gabon (EFG) et la Marine Nationale gabonaise, un scénario de lutte contre les trafics illicites et l’insécurité maritime a réuni 25 experts des pays de la région (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Sao-Tomé et Príncipe), ainsi que les organismes multinationaux en charge de l’opérationnalisation du processus de Yaoundé, dont la CEEAC.

L’exercice MEGALOPS fait suite à plusieurs exercices opérationnels de sécurité maritime et trouve son originalité en réunissant pour la première fois tous les acteurs de terrain en un même lieu pour partager leurs expériences et leurs points de vue.

JPEG - 79.8 ko
Exercice MEGALOPS
Crédits : EFG.

Après une première phase pendant laquelle les experts ont travaillé à la mise en œuvre de procédures opérationnelles de stabilisation des espaces maritimes, une seconde phase s’est déroulée en mer avec le déploiement de moyens navals gabonais et la présence du Patrouilleur de Haute Mer français « Commandant Blaison », en lien avec le Centre des Opérations Maritimes (COM) de Libreville.

JPEG - 87.4 ko
Exercice MEGALOPS - Cérémonie de clôture
Crédits : EFG.

M. Dominique Renaux, ambassadeur de France au Gabon, a assisté à l’allocution de clôture de l’exercice, qui s’est tenue le 22 avril. Lors de cette cérémonie, le général Savihemba, représentant le Secrétaire Général de la CEEAC, a déclaré que l’exercice avait permis de « souligner l’effort et l’investissement remarquables des Etats de la CEEAC qui se dotent progressivement de capacités nationales opératoires » de lutte contre l’insécurité maritime. Le général Guionie, commandant des EFG a quant à lui salué « la grande implication de ces Etats qui font face à une menace commune ».

Lien vers le communiqué de presse des EFG (pdf - 289.6 ko).

Dernière modification : 28/04/2016

Haut de page