Introduction

Ancienne colonie portugaise indépendante depuis 1975 surnommée « l’île chocolat », la République de São Tomé-et-Principe est un archipel d’îles volcaniques situé à 300km des côtés gabonaises.

JPEG

Formé de deux îles principales (appelées concelhos) distantes de 152 km, São Tomé (855 km²) et Príncipe (306 km²), le pays couvre une superficie totale de 1 161 km2. La capitale, et principal port du pays, est la ville de São Tomé (43 000 habitants).

Le pays est un archipel composé de sept districts (distritais) : Água Grande, Lobata, Mé-Zochi, Lembá, Cantagalo, Caué et Pagué (île du Príncipe).

L’archipel appartient à la « Comunidade dos Paises de Lingua Portuguesa » (CPLP) et est membre de la CEEAC (Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale.

L’amitié franco-santoméenne tend à se renforcer et s’étoffer. Elle est bâtie sur un attachement commun à la langue française, qui est obligatoirement enseignée à tous les élèves du secondaire dans l’archipel. São Tomé-et-Principe a par ailleurs adhéré à l’Organisation internationale de la Francophonie en 1999. Cette adhésion a favorisé l’ouverture de l’archipel à son environnement régional francophone et témoigne de la volonté commune d’entretenir des liens plus étroits entre les deux pays.

M. Dominique RENAUX a été nommé Ambassadeur de France au Gabon et à São Tomé-et-Principe en octobre 2014. Il a remis ses lettres de créances au Chef de l’État, M. Manuel PINTO DA COSTA le 10 avril 2015.

La France demeure présente sur l’archipel à travers l’Alliance Française et un consul honoraire.

JPEG - 124.7 ko
M. Dominique RENAUX, Ambassadeur de France à Sao Tomé-et-Principe lors de la présentation des lettres de créances le 10 avril 2015
Crédits : Ambassade de France au Gabon
JPEG - 45.8 ko
M. Dominique RENAUX, Ambassadeur de France remet ses lettres de créance à Sao Tomé-et-Principe
Crédits : Ambassade de France au Gabon
JPEG - 138.8 ko
M. Dominique RENAUX, Ambassadeur de France à Sao Tomé-et-Principe lors de la cérémonie de présentation des lettres de créances le 10 avril 2015
Crédits : Ambassade de France au Gabon

Dernière modification : 12/07/2016

Haut de page