Inauguration de l’école des métiers de l’industrie de Port-Gentil

Financée par l’entreprise française Ponticelli, l’objectif de l’Ecole des métiers est de former, lors de sa première année d’activité, quatre promotions de 10 soudeurs en leur permettant d’obtenir les qualifications officielles indispensables pour être employables dans l’industrie parapétrolière, en atelier et sur les plateformes. Progressivement, l’Ecole devrait ouvrir d’autres formations pour les métiers de tuyauteur, de mécanicien et de préparateur. La pérennité de ce projet passera par une collaboration progressive avec les organismes publics qui ont identifié la formation professionnelle comme une priorité.

Une démarche entrepreneuriale citoyenne

JPEG - 107 ko
JPEG - 105.8 ko
JPEG - 115.2 ko

La création par le groupe Ponticelli, dès son installation au Gabon, d’une Ecole des métiers et de l’industrie répond à trois objectifs :

- participer à la formation, l’intégration et la promotion sociale du pays qui accueille le développement de l’entreprise

- former, à court terme les effectifs locaux dont le groupe a besoin.

- à plus long terme, faciliter le recrutement d’effectifs locaux qui permettront de pérenniser l’activité du groupe au Gabon en étant reconnu comme un acteur de l’économie locale

Cette démarche s’inscrit dans le cadre plus large de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises dont les principes ont été affirmés lors du sommet des chefs d’Etats d’Afrique et de France de Nice (2010) et parmi lesquels figure celui du recours à des partenaires locaux ainsi que la nécessité du renforcement de leur savoir-faire par le biais de la formation des personnels et du transfert progressif de technologies. Elle répond aux attentes du gouvernement gabonais en matière de formation professionnelle et d’emplois des nationaux.

Dernière modification : 02/10/2012

Haut de page