Imaginaires et écriture transversale

MM. Serge Ella et Anaclé Bissiélo, enseignants à l’Université Omar Bongo ont donné le 2 décembre une conférence à l’Institut Français sur le thème « imaginaires et écriture transversale ». La conférence avait pour modérateur Didier Taba Odounga, maître assistant à l’UOB et s’est déroulé en présence de Mme Justine Mintsa, Présidente honoraire de l’Union des Ecrivains Gabonais, dont quelques extraits du dernier ouvrage paru – Larmes de Cendres – ont été mis en voix par le comédien Michel Ndaot.

JPEG - 109.4 ko
dernier ouvrage de Justine Mintsa

Justine Mintsa est née à Oyem dans le nord du Gabon. Après des études secondaires au lycée Molière à Paris puis au lycée Léon Mba à Libreville, elle poursuit ses études universitaires en Angleterre et en France. Docteur és Lettres, elle enseigne la littérature anglaise à l’Université Omar Bongo. Elle est ancien directeur général de la Culture et Présidente honoraire de l’Union des Ecrivains Gabonais. Elle a notamment écrit Un Seul tournant Makôsu, (l’Harmattan, Paris), Premières Lectures qui a gagné le prix ACCT, (éditions Haho, Lomé) et Histoire d’Awu (Gallimard, Paris). Tous ces ouvrages sont disponibles à la médiathèque de l’Institut.

Mme Mintsa est Chevalier des Palmes académiques et Chevalier de la Légion d’Honneur.

Elle a été distinguée en France comme personnalité gabonaise pour l’année du Cinquantenaire des Indépendances, avec 13 autres personnalités africaines. Cette distinction lui a été décernée lors d’une cérémonie au grand amphithéâtre de la Sorbonne, le 27 novembre dernier (photos). Il s’agissait d’une initiative de l’Académie des Sciences d’outremer et du Secrétariat général du Cinquantenaire des Indépendances africaines.

JPEG - 86 ko
M. Jacques TOUBON et Mme Justine MINTSA

Dernière modification : 08/12/2011

Haut de page