Exercice militaire régional MOKEKOU 2013

Du 19 au 24 mai, 700 militaires appartenant à quatre nations (Cameroun, France, Gabon, Sao Tomé et Principe), ont participé à l’exercice baptisé MOKEKOU 2013, organisé conjointement par les forces françaises au Gabon (FFG) et les forces armées gabonaises (FAG), dans une vaste zone s’étendant des Monts Molékou à Lambaréné.

JPEG

Premier exercice de dimension régionale depuis 2007, MOKEKOU 2013 avait pour but l’entraînement des états-majors à la planification et à la conduite d’une opération de coordination des armées de terre, de l’air et de la Marine. Depuis Libreville, un poste de commandement interarmées (PCIA) assurait la direction des moyens déployés

JPEG

Basé sur une situation sécuritaire dégradée fictive générée par des rebelles asservissant une région, il s’agissait pour la force terrestre appuyée par des hélicoptères et des vedettes de la marine de conduire une reconnaissance offensive à partir des Monts Mokékou en progressant en direction de Lambaréné par voies terrestres, aériennes et fluviales. Les moyen engagés dans l’exercice étaient significatifs ; près de 700 militaires appartenant à quatre nations (Gabon, France, Cameroun, Sao Tomé et Principé), une centaine de véhicules, 5 hélicoptères, 1 avion de transport C130 et 4 vedettes de la marine gabonaise.

JPEG
JPEG

Cet exercice conjoint devrait être renouvelé pour capitaliser sur l’expérience acquise et améliorer le niveau de qualification opérationnelle des forces participantes.

Dernière modification : 04/06/2013

Haut de page