Actualité économique

Hutchinson, Accor Lubrifiants, Chimirec ou encore Vernet. Ces noms ne vous disent peut-être rien. Pourtant, ces industriels réalisent une grande partie de vos véhicules. Les équipementiers automobiles français, une valeur sûre pour le « made in France ».

A Villepinte, près de Paris, le carrefour mondial des échanges entre professionnels de l’automobile se déroule du 16 au 20 octobre. Le secteur de l’équipement est le plus important pour l’industrie des fournisseurs automobiles, avec un chiffre d’affaires de 16,15 milliards d’euros sur les 44 milliards de l’ensemble de la filière.
Le salon Equip’auto réunit cette année près de 1800 exposants, qui viendront présenter leurs dernières innovations. Toutes les branches de la filière y sont représentées, de l’allumage à l’éclairage en passant par la sécurité et le confort de l’habitacle. Près de 120 000 mètres carrés sont mis à la disposition des entreprises de la filière. Cette année, plus de 125 000 visiteurs sont attendus, dont 35% viendront de l’étranger. Le Salon inscrit une fois encore l’innovation au cœur de ses priorités, en organisant les Grands Prix Internationaux de l’Innovation Automobile destinés à valoriser les technologies émergentes. Selon Claude Cham, qui dirige la Fiev, « dans un contexte d’incertitude économique et d’évolution des attitudes vis-à-vis du produit automobile, nos entreprises doivent, plus que jamais et sans relâche, poursuivre leurs efforts pour proposer des technologies innovantes, adaptées à un portefeuille de clientèle diversifié ».
Les quatre halls d’exposition de Villepinte accueillent des exposants dont les trois quarts représentent des marques étrangères (Italie, Chine, Allemagne, Corée du Sud, Inde). Cette particularité n’est pas due au hasard, puisque la France accueille de nombreuses filiales de groupes étrangers dans la filière, qui représentent 58% du secteur. Mais les acteurs français sont naturellement bel et bien présents dans les allées du salon. Le groupe Hutchinson, leader mondial dans la maîtrise des procédés de transformation du caoutchouc, est d’ailleurs l’un des exposants les plus emblématiques. L’entreprise fondée au 19ème siècle, par un Américain installé en France, investit annuellement près de 162 millions d’euros en recherche et développement pour proposer des technologies de pointe. Quant à l’entreprise Solaufil, spécialisée dans le domaine du filtrage, elle considère le salon comme « une vitrine incontournable, permettant de multiples échanges avec les clients français et internationaux ».

Aux côtés des équipementiers, Equip’auto accueille aussi de grands professionnels de la franchise, comme Midas, Speedy ou encore Norauto (cf Actualité en France N°…). L’un des leaders du contrôle technique, Actia Muller, profitera de cette édition pour présenter Actia Vision, une solution de maintenance préventive. « Equip’auto est un vrai challenge pour notre groupe, c’est notre 13ème mois financièrement parlant, assure son directeur général, David Vayssié. C’est aussi l’occasion d’inviter nos distributeurs internationaux et de mieux promouvoir nos produits ».

La Fiev mise pleinement sur le développement à l’international pour dynamiser le secteur. La branche équipement automobile profite du fort développement de la production automobile mondiale, qui, en 2012, n’a jamais été aussi élevée. Ainsi les exportations de la filière ont notamment bondi de 9% vers le Brésil et 4% vers la Chine.

Les acteurs les plus importants du marché ne cessent, par ailleurs,d’ouvrir des implantations à l’étranger. La Fiev organise d’ailleurs depuis 2006 un salon de l’équipement automobile en Algérie. La prochaine édition de l’événement se déroulera en mars prochain à Alger, avec quelques 250 exposants et 8 000 visiteurs attendus.

Les équipementiers présents en France consacrent entre 5 à 6% de leur chiffre d’affaires au budget de R&D. Les trois principaux groupes industriels français du secteur (Valeo, Faurecia et Plastic Omnium) ont ainsi déposé près de 1200 brevets au cours de l’année 2012. Les groupes présents en France demeurent ainsi bien souvent leaders dans leur segment, tant pour l’entrée de gamme que pour celle du luxe. Ces remarquables performances permettent à la France d’afficher une balance commerciale excédentaire dans le secteur de l’équipement de 1,74 milliard d’euros.

Barbara Leblanc

Surface d’exposition : 120 000 m²
Exposants : 1800
Visiteurs attendus : 125 000
Chiffre d’affaires du secteur : 16,15 milliards d’euros

Site Internet
http://www.equipauto.com/

Les articles précédents d’Actualité sont accessibles avec le lien suivant :

- >http://intranet.diplomatie.gouv.fr/spip.php?rubrique3861]

Dernière modification : 11/10/2013

Haut de page