Actualité de la France à l’Ecole d’état-major de Libreville

Le saviez-vous ?
*
La France consacre des moyens humains et financiers à l’École d’état-major de Libreville (EEML) :

- Elle y alloue environ 250 000 € par an.
- En outre, elle met à disposition cinq coopérants militaires techniques, à temps plein : un directeur d’étude, un adjoint, deux chargés d’encadrement et d’enseignement, ainsi qu’un comptable.

L’École a formé 590 officiers depuis 2002. Elle passe à 120 stagiaires par an depuis cette année.

Derniers événements à l’École d’état-major de Libreville (EEML)

Passation de commandement

Le 25 janvier dernier, le Colonel Félicien Koyi, officier de l’Armée de l’Air, jusqu’alors chargé du cabinet du Secrétaire Général du Ministre de la Défense Nationale, a pris le commandement de l’Ecole d’Etat-Major de Libreville (EEML), succédant ainsi au Général de Brigade Jean–Marie Obame Eyegue, qui a été nommé, en début d’année, chef d’État-major de l’Armée de Terre (CEMAT).

La cérémonie de passation de commandement, à laquelle participait M. Dominique Renaux, Ambassadeur de France, a été présidée par le Ministre de la Défense, qui a souligné à cette occasion, l’importance accordée par le Gabon à la formation de ses cadres et s’est félicité du succès de ce partenariat franco-gabonais qui constitue une grande réussite de notre coopération.

JPEG - 64.5 ko
Cérémonie de passation de commandement à l’EEML, le 25 janvier 2016.
crédits : EEML.

Cérémonie de clôture de la 16ème promotion de l’EEML

Le 2 février 2016, la cérémonie de clôture de la scolarité de la 16e promotion, placée sous la présidence de son Excellence le Ministre de la Défense Nationale, s’est déroulée en présence de son parrain, M. Ali Akbar Onanga Y’Obegue, Secrétaire Général du Gouvernement du Gabon, et de M. Hugues Nordi, chargé d’affaires a.i.

50 officiers issus de 15 pays différents se sont vu remettre leur insigne d’état-major après cette formation de quatre mois et demi dense et éprouvante, à l’issue de laquelle ils rejoignent la communauté des 590 anciens élèves de l’École.

Le major de la promotion était cette année gabonais, ce qui constitue naturellement un motif de fierté supplémentaire pour le pays hôte.

JPEG - 58.5 ko
Cérémonie de clôture de la 16ème promotion de l’EEML.
crédits : EEML.
JPEG - 55.2 ko
Cérémonie de clôture de la 16ème promotion de l’EEML.
crédits : EEML.

Dernière modification : 12/02/2016

Haut de page